• De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

    Lorsqu'il pleut sur les Hauts et que les nuages gagnent du terrain jusqu'à l'océan indien, c'est le moment idéal pour une balade le long du littoral. 

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     
    Aujourd'hui, je vous propose de faire un tour dans le "Sud Sauvage" entre Saint Philippe et le Tremblet, à la découverte de sa végétation bord de mer et de ses paysages particuliers.

    Dans le centre de Saint Philippe, prendre à droite vers "la Marine" et rejoindre le départ du sentier.

    Lorsque vous voyez ce petit crabe vous indiquer de couper le moteur, c'est que vous êtes arrivés 

     
     Vous voici au départ d'un sentier d'un peu plus de 11 km que nous parcourons en environ 5H de marche tranquille. Pas de dénivelé, mais un aller simple qui demandera un peu de logistique de façon à retrouver un véhicule à l'arrivée, histoire de ne pas avoir à refaire le chemin en marche arrière. 

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

    Le départ se fait sous les Vacoas , qui sont très présents tout au long sur cette partie de la côte, et qui nous feront profiter de leur ombrage une grande partie de cette randonnée.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

    Ces arbres peuvent atteindre jusqu'à 7m à cet endroit, et les feuilles tombées au sol ainsi que leurs impressionnantes racines créent une ambiance particulière.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

    Même si nous nous trouvons sur le littoral, le secteur est très humide. La nature adore ce mélange de chaleur et d'humidité, les plantes s'épanouissent dans cette atmosphère, les moustiques aussi... 

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     

     

     

    En cours de route, nous rencontrons et avons le temps d'examiner sous toutes leurs coutures ces orchidées grimpantes que l'homme prend soin d'entretenir dans ce jardin naturel.

    Vous l'avez reconnue ? Vous avez des doutes ?

    Pour ceux qui voudraient en savoir bien plus, je vous invite à faire un brin de lecture sur cet article.

    Il s'agit bien entendu de plans de Vanille qui font la fierté et la renommée d'une grande partie du sud et du sud-est de l'île.

     

     

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

    Attention à la flaque ! Mieux vaut contourner que de traverser à la nage.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     
    En fonction de la saison, vous aurez l'occasion d'apercevoir les précieuses gousses qui mettront environ 9 mois avant d'arriver à maturité.


    Si vous avez de la chance, vous y verrez aussi leurs fleurs.

    Mais on ne fait que regarder... la Vanille ne pousse pas à l'état naturel ici, il s'agit de concessions plus ou moins bien entretenues.

     

    Les Vacoas laissent place aux Goyaviers, des arbres "envahissants" pour notre région, mais qui produisent des fruits rouges très appréciés des promeneurs et des cueilleurs du dimanche.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     

     

    Une fleur odorante fait la belle sur notre passage et nous incite à lever la tête.

    A dessus de nous de gros fruits ...

     

     

    Nous venons de passer sous un "Bonnet de prêtre". Ses fruits sont parfois utilisés pour faire de la déco, mais ce qui le rend remarquable, c'est qu'il est très résistant à l'eau et qu'il serait capable de flotter pendant 15 ans avant de trouver une Terre à coloniser.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

    La végétation ne nous permet pas de voir l'Océan tout au long du parcours, mais quand le bleu fait son apparition, le spectacle prend de la profondeur.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

    Le mélange ou le contraste des couleurs est un vrai régal pour les yeux.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     

     

     

     

     

    On repart en sous-bois.

     

     

     




     
    Notre chienne fait face à un obstacle qu'elle a du mal à contourner.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

    La rivière donne de la fraîcheur et de la moiteur en ce lieu où nous pourrions souffrir de la chaleur.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

    Rencontre des éléments...

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

    Nous longeons les falaises de lave aux parois abruptes.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     Encore des contrastes de couleurs.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     A mi-parcours, nous arrivons à "Puits arabe". On s'arrête un instant pour grignoter un morceau ?

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     Ce site abrite un puits qui aurait permis à la population locale de s'approvisionner en eau douce lorsque celle ci ne coulait pas au robinet... 

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     C'est aussi le départ d'un circuit pédagogique accessible à tous, qui permet d'en savoir un peu plus sur les coulées de lave, en un lieu où elles ont gagnés 25 hectares lors d'une éruption en 1986.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     Ne pouvant pas tout faire en même temps, je vous accompagnerai pour la visite un autre jour.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     C'est sous les Filaos que le sentier continue.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     La "Pointe de la Table" est l'une des formations de la coulée de 1986. Elle pointe vers l'Est.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     Nous sommes un peu en hauteur, et un Paille en Queue se donne en spectacle.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     Nous nous arrêtons un instant pour admirer son manège et prendre quelques photos. Quelqu'un aurait il entendu dire que les Paille en Queue étaient démunis de pattes ? Je crois personnellement souvent ce que je vois, et pour moi, il n'y a pas photo !

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     Enfin si... il y a même THE photo    Merci bel oiseau !

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     Le sentier continue à travers les coulées de lave où le soleil cogne,

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     avant de s'enfoncer à nouveau en sous-bois où l'humidité et la moiteur règnent.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     Goyaviers, Fougères, Chocas, et "Boulette" (c'est l'un des surnoms de notre chienne).

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     Parfois le chemin n'est pas bien large... et l'Océan jamais bien loin... Prudence !

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral    

    Des Diffenbacchia en liberté.


     Cette plante ornementale que l'on retrouve en appartement  en Métropole ou ailleurs est fortement toxique. Sa sève  attaque les muqueuses, elle est dangereuse pour les yeux  et peut provoquer des oedèmes... des ulcérations des  lèvres... de la langue... Elle a aussi des effet paralysants sur  le larynx et la langue. On l'appelle parfois "La plante des  sourds- muets"

     

    A manipuler avec précautions...

     

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

    Une fontaine de fraîcheur... Le coin est humide et les plantes adorent ça.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     

     

     

     

     Les Songes vont au bout de leurs rêves

    les pieds dans l'eau

     

     



     

     

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     Et nous, nous terminons notre rando en faisant attention à ne pas finir nous aussi à l'eau.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

    C'est une bien belle forêt que nous venons de traverser. Jusqu'à "Puits Arabe", il s'agit d'une réserve biologique où l'on tente de préserver des espèces, parfois endémiques, en voie de disparition dans le reste de l'île. Il est donc indispensable de respecter les lieux et d'éviter les prélèvements.

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     11,2 km sont notés sur le panneau à la sortie du sentier. Personnellement je suis assez content d'avoir été prévoyant et de pouvoir vous ramener par la route avec l'une des voitures que nous avons préalablement abandonnée au Tremblet sur le parking du "Vieux port".

    De Saint Philippe au Tremblet par le littoral

     Par contre, si vous n'êtes pas trop fatigués, il serait quand même dommage de ne pas profiter d'aller jeter un coup d'oeil sur la plage en contre-bas. Vous vous en rappelez ? Il s'agit de la plage d'Alan.

     

    Je vous souhaite à tous de passer d'excellentes fêtes de fin d'année. Si l'on ne se revoit pas avant, ce sera sans doute l'année prochaine, alors je vous dis : " à l'an que ven, que se siam pas mai, que siguem pas mens" ! 

     

    Les autres Randonnées de ce Blog

     

    « Travailleur à Bec Rouge (Quelea quelea)Girelle de Noël (Thalassoma trilobatum) »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Pap
    Lundi 23 Décembre 2013 à 12:40

    Belle rando. Ponctuellement des souvenirs reviennent à la surface. Magnifique rase motte de paille en queue!

    De bonnes fêtes de fin d'année à vous aussi.

    Zoubis. Pap

    2
    Jeudi 2 Janvier 2014 à 03:34

    Nous n'avions fait qu'une partie de cette rando ensemble -> du coup c'est normal pour les souvenirs ponctuels 

    Meilleurs Voeux à vous, et à bientôt !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :