• Le Grand Bénare par la Glacière

     

    Le Grand Bénare est le deuxième plus haut sommet de La Réunion. De ses 2898 m, on nous avait dit que la vue était magnifique, mais qu'il ne fallait pas arriver sur place trop tard de façon à ce que le spectacle ne soit pas gâché par la levée du brouillard.

    Il y avait longtemps que nous avions envie de nous coller à cette randonnée d'environ 18 km et 6 à 7H de marche, mais notre souhait le plus cher était surtout de la démarrer le plus tôt possible, voire même d'essayer d'arriver au point culminant pour le lever du soleil.

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0558

    Pour se faire, il faut constituer une équipe motivée prête à braver une météo plutôt maussade et capricieuse en cette période de l'année... Trouver un kiosque libre au Maîdo, à plus de 2000 m d'altitude pour y poser un campement...

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0563

    Préparer un bon feu pour réchauffer l'atmosphère et manger chaud dans la soirée...

     

    Admirer le soleil se coucher sur l'Océan Indien...

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0568

     

     

    Regarder les lumières de la civilisation s'éteindre lentement pour laisser place à la nuit...

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0577

     

    Et lever un verre avant de grignoter un morceau et de se coucher.


    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0585

     

     

    La nuit sera courte avec un réveil qui n'a pas vraiment l'habitude de sonner à cette heure, surtout un week-end. Il est en effet 2H du mat quand notre coq se met à chanter !

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0599

    C'est le prix à payer si nous voulons voir notre rêve se réaliser. Le temps de plier le campement et d'avaler un truc en guise de petit déjeuner, il est déjà un peu plus de 3H.
    Il ne va pas falloir traîner : le Grand Bénare est indiqué à 3H30 de marche et le soleil devrait pointer son nez à 6H. On va dire qu'il va même falloir speeder !

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0601

    K-Way équipés, nous ne verrons pas grand chose du paysage dans le noir le plus complet. Nous suivons le faisceau lumineux de nos frontales pour savoir où poser nos pieds.

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0610

    Un peu moins de 2H plus tard, nous arrivons à "La Glacière".

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0611

    C'est l'occasion de nous regrouper et de nous compter... Nous ne marchons pas tous à la même vitesse et il n'est pas toujours évident de savoir qui est où, et comment il est.

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0613

    Le chemin qui était jusque là très large et dégagé, laisse place à un sentier bien plus étroit et caillouteux. Nous avons parcouru jusque là 5,6 km, et il nous en reste 3,7. Sans aucun doute les plus difficiles.

     

                      Grand-Benare-par-la-Glaciere 0617Grand-Benare-par-la-Glaciere 0618

    Nous n'avons pas la meilleure Lune pour nous éclairer, et il faut veiller à ne pas nous écarter du sentier.

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0626

    Il n'est pas loin de 6H quand les premières couleurs apparaissent dans le noir. Il faut presser le pas si nous voulons atteindre notre objectif !

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0636

    Nous avons de plus en plus de mal à avancer, et le Grand Bénare que nous distinguons ici sur le côté droit semble plus loin et plus haut que jamais. Malgré tout, le paysage est magnifique.

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0643

    "Plus loin et plus haut que jamais, mais Magnifique..."

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0652

    En face, c'est le "Piton des Neiges". Il a donné naissance à La Réunion et la domine encore à ce jour du haut de ses 3070 m.

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0649

    A gauche, c'est la "Roche Ecrite" qui culmine à 2276 m. Dans le creux en face, le Cirque de Salazie.

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0660

    Nous montons encore au raz des falaises qui surplomblent le Cirque de Mafate.

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0656

    Mafate toujours aussi sauvage et vertigineux.

     

    Nous en prenons plein les yeux et arrivons bientôt au terme de notre ascension.

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0663

    Le Cirque de Cilaos apparaît lentement derrière le Col du Taïbit.

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0670

    On pourrait presque marcher sur la crête comme des funambules pour atteindre le Piton des Neiges.

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0673

    Le Maïdo est loin loin derrière nous...

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0676

    L'antenne de télécommunications qui se trouve au sommet est presque à portée de mains

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0692

    Nous sommes arrivés à destination !

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0698

    2898 mètres et un froid de canard. Le "Grand Bénare" tient son nom du terme Malgache "Bénara" qui signifie "là où il fait très froid". Les premiers rayons du soleil sont les bienvenus car nous nous attendions pas à une telle température, même si nous avions été prévenus.

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0701

    Effrayant, mais fascinant de se retrouver à quelques mètres du sommet de La Réunion.


    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0708

    Un jour merveilleux et particulier puisque c'était aussi l'anniversaire de Cathy.

    Je vais aller m'assoir sur le rebord du monde, voir ce que les hommes en ont fait" (F.Cabrel)

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0712

    Sur notre droite, le "Petit Benare" surveille Cilaos

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0715

    Et au loin, notre ville : Saint Pierre.

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0719

    Il est d'ailleurs grand temps de rentrer à la maison. Pas que nous soyons lassés par ces superbes paysages, mais parce que nous avons les bouts des doigts congelés.

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0726

    Le retour peut se faire de deux façons : soit en longeant la falaise du Cirque de Mafate, soit en reprenant le chemin de l'aller en passant à nouveau à proximité de "La Glacière".

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0730

    Notre groupe se divisera d'ailleurs à cet instant en deux pour que chacun suive la route qu'il souhaite.

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0734

    Pour ma part, je choisis de reprendre le chemin de l'aller. Un peu plus long que l'autre en km, mais tellement plus praticable... et puis on va dire qu'à être là, je tenais quand même à voir ce que l'on appelle "La Glacière" !

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0735

    Auriez vous imaginé que l'on puisse trouver de la glace à l'état naturel sur l'île de La Réunion ?

     

    Et bien, c'est ce qu'un Vauclusien qui venait de se geler les doigts tout comme nous a pensé à son retour du Grand Bénare. En 1832, il a fait creuser de grands puits dans la roche à cet endroit, et sous l'effet combiné des pluies d'été et du froid de l'hiver, il a obtenu de la glace.

    Ces puits furent exploités jusqu'au milieu du XIXe siècle puis abandonnés.

     

    Grand-Benare-par-la-Glaciere 0634

     

     

    Voici une belle aventure et une expérience inédite pour moi que je suis heureux d'avoir partagé avec vous. J'espère que vous en aurez bien profité, et si vous en avez l'occasion n'hésitez pas, il faut y aller !

     

    Prévoyez juste un bonnet...

     

    Les autres Randonnées de ce Blog

     

     

    « Grand Dauphin (Tursiops Truncatus)Tangue (Tenrec Ecaudatus) »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :