• Les Autres...

  •  

    Cet animal, qui semble être le résultat d'un croisement entre un Hérisson et Alf l'extraterrestre est un petit Tangue.

    Principalement insectivore et frugivore, le Tangue est présent dans une grande partie de l'île de La Réunion, abondant dans les zones humides du littoral à environ 2000 m d'altitude, et quasi absent dans les secteurs arides.

    Si on ne le rencontre pas régulièrement sur nos sentiers de randonnées, c'est parce qu'il ne sort que rarement de jour, et qu'il préfère fouiller le sol la nuit pour y trouver sa nourriture. De plus, le Tangue hiberne au cours de la saison sèche, il est donc totalement absent au cours de cette période.

    C'est à son réveil à l'intersaison (octobre-novembre) qu'il s'accouple pour donner naissance deux mois plus tard à une portée d'environ 12 à 16 petits !

    Si cette espèce n'a pas encore envahie toute la surface de notre belle île, et qu'il a même faillit disparaître quelques temps après son importation de Madagascar, c'est parce qu'il est très apprécié par la population réunionnaise.

     

     PB100040

     

     

    En effet, le Carri Tangue et le Civet Tangue sont ici des plats traditionnels tellement prisés que la traque de cet adorable petit animal a du être sérieusement réglementée.

    Chaque année, la chasse n'est ouverte qu'entre le 13 février et le 14 avril, seulement les mercredis, samedis, dimanches et jours fériés, et uniquement de jourUn comptage a permis d'estimer qu'ils sont officiellement environ 100 000 à être tués au cours de cette période par les chasseurs autorisés, mais que ce chiffre peut être multiplié par 2 si l'on veut tenir compte du braconnage.
    Un Tangue se négocie aux alentours de 10 à 15€ pièce, alors la tentation est grande par ces temps de crise, que ce soit pour se nourrir ou pour faire de l'argent...

    Les braconniers encourent 2 ans d'emprisonnement et 30 000€ d'amende, mais il n'est pourtant pas rare de voir ces individus facilement repérables à leurs chiens et leurs sabres, arpenter les forêts hors de la saison de chasse. Maman Tangue est alors une proie facile car en période d'allaitement, elle s'aventure à l'extérieur en plein jour pour trouver les forces nécessaires et donner à manger à ses bébés...

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique