• Les Frangipaniers (Plumeria)

     Les Frangipaniers (Plumeria)

     S'ils passent quasiment inaperçus après avoir perdu feuilles et fleurs au cours de l'hiver Austral, 

    Les Frangipaniers (Plumeria)

    il est impossible de rester insensible à leur parfum une fois l'été revenu.

    Les Frangipaniers (Plumeria)

     

     

     

    Les "Plumerias", plus connus sous le nom de "Frangipaniers", sont des arbustes originaires d'Amérique centrale et des Antilles, mais qui poussent de nos jours en abondance dans toutes les régions tropicales de notre belle planète.

     

     

     

    Les Frangipaniers (Plumeria)

     

     

     

     

     

    Le nom de "Frangipanier" est bien entendu en rapport avec la "Frangipane", mais il faut savoir qu'il n'entre en aucun cas dans la composition de la crème que nous avons retrouvé dernièrement dans la plupart de nos Galettes des Rois.

     

     

     


    C'est le parfum du "Plumeria" qui serait à l'origine de cette ambiguïté, et parmi les différentes théories évoquées, je retiendrais celle qui me semble la plus réaliste : Murtio Frangipani, botaniste italien qui aurait visité les Antilles en 1943, aurait appris aux marins qu'il accompagnait que l'odeur délicieuse sentie à proximité d'Antigua provenait d'un arbuste (Plumeria Alba). L'essence à base d'amande utilisée en pâtisserie et qui rappelle ce parfum aurait été renommée "Frangipane" en son honneur.
     

    Les Frangipaniers (Plumeria)

    Aujourd'hui, on utilise les fleurs de Frangipanier pour la confection de parfums... d'huiles essentielles...
    et d'un tas de cosmétiques parfumés... mais aussi pour rendre les petites filles encore plus jolies.

    Les Frangipaniers (Plumeria)



    Dans les îles du Pacifique, elles peuvent remplacer les fleurs de Tiaré pour la fabrication des fameuses couronnes de bienvenue.

     

    En Polynésie, la fleur peut être portée par les femmes pour indiquer l'état de leur relation : sur l'oreille droite si en recherche de relation, sur la gauche déjà prise.

     




    A La Réunion comme en Asie, malgré son attrait ornemental, on retrouve assez peu de Frangipaniers à proximité des habitations.       

    Les Frangipaniers (Plumeria)

     

    Savez vous pourquoi ?

     

    Il est bien des légendes qui traversent le temps, et de nos jours encore le Frangipanier est souvent associé à l'immortalité et aux vampires : On dit que même si vous arrachez le pied de cet arbre, il continue de faire des feuilles et de fleurir. Dans tous les cas, ses rameaux coupés peuvent se garder très longtemps avant d'être replantés.

     

     Le test, "cv-reunion" l'a fait pour vous   . Et comme pour toutes légendes, il y a une part de vérité.

    Les Frangipaniers (Plumeria)

     

     

    Pas besoin d'avoir la main verte ni d'hormone de bouturage pour ressusciter un Frangipanier.

     


    Les Frangipaniers (Plumeria)

     

    Un bout de branche planté dans la terre et le tour est joué !

     

     

     

    La croyance populaire Réunionnaise considère que c'est un arbuste qui "accompagne les défunts dans leur voyage vers l'au delà", ou encore que "son bois permet de mettre à l'abri les fantômes et les démons".

    C'est pour cela qu'à La Réunion...

    Les Frangipaniers (Plumeria)

      On trouve un très grand nombre de Frangipaniers dans les cimetières.

    Les Frangipaniers (Plumeria)

    Les Frangipaniers (Plumeria)

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est le pourquoi de ce côté mystique qui entoure le Frangipanier que j'avais envie de découvrir et de partager avec vous. A partir d'aujourd'hui, à l'instar des Réunionnais, pourrons nous regarder ou sentir une de ces fleurs  sans y repenser ?

     

    Pour finir sur une note un peu plus colorée et vous faire profiter d'une de mes découvertes d'il y a quelques années, je vous présente le "Pseudosphinx tetrio" ou "Chenille du Frangipanier" :

    Les Frangipaniers (Plumeria)

    Cette grosse chenille d'une quinzaine de centimètres que l'on rencontre régulièrement en Guadeloupe, arrive à avaler jusqu'à deux fois son propre poids de feuilles de Frangipanier en l'espace de 24H.

     

    Vous imaginez les ravages qu'elle pourrait causer ? 

     

    En réponse à cette attaque, le Frangipanier se régénère et donne encore plus de feuilles et de fleurs que s'il n'avait pas été grignoté.

     

    Moyen de défense et de survie, ou pouvoir mystérieux dont il a le secret ???

     

    Pour consulter les autres articles de la catégorie "Fleurs de saison", c'est ICI

     

    « Si Bejisa m'était raconté...Un Trésor sur l'île de La Réunion ? »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :