• Les Tortues

  • Il y a quelques temps, lors de ma visite des Ets Kélonia, j'établissais un premier contact avec les Tortues Marines en imaginant avoir peu d'occasions de les rencontrer dans leur milieu naturel. 

    Tortue "Verte" ou Tortue "Franche" (Chelonia Mydas) 

    De mémoire de navigateur, il fût une époque ou l'île de "La Réunion" aurait pu porter le nom d'île "aux Tortues" tant on pouvait y trouver d'espèces, qu'elles soient terrestres ou marines. Une aubaine pour les premiers colons et les marins des bateaux en escale, qui voyaient en elles un garde-manger sur pattes plutôt facile à capturer et pratique à conserver : du genre inoffensives pour l'homme et handicapées lors de leurs déplacements sur le sable, il suffisait de retourner une tortue en lui glissant un bâton sous le ventre pour l'immobiliser à jamais.

    Vivantes, les tortues pouvaient se conserver plusieurs mois sur un bateau si l'on prenait soin de les arroser de temps en temps. Salées, elles n'avaient quasiment pas de date de péremption.
    Une seule tortue suffisait à nourrir une centaine d'hommes...
       

                          Tortue "Verte" ou Tortue "Franche" (Chelonia Mydas)                      Tortue "Verte" ou Tortue "Franche" (Chelonia Mydas)                                                               
    La baisse significative du nombre d'individus rencontrés sur nos côtes incita de tout temps les autorités à réglementer la capture des différentes espèces, dont on limita dans un premier temps la "chasse" à un seul jour par semaine (sans chien), puis le nombre d'individus sacrifiés (2 au maximum), jusqu'en 1981 où elles furent classées à l'annexe I de la convention de Washington (CITES - Commerce International des espèces de faune et flore sauvage menacées).

    De nos jours, les observations font apparaître que 5 espèces de tortues marines (sur les 7 qui existent à travers le monde) fréquentent les eaux de l'Océan Indien : ce sont les "Luth", les "Olivâtre", les "Caouanne", les "Imbriquée" et les "Franche". 

    A La Réunion, seules les "Imbriqué" (à écailles) et les "Franche" (verte) sont représentées.

    Tortue "Verte" ou Tortue "Franche" (Chelonia Mydas)

     Après la Tortue Luth qui peut atteindre jusqu'à 1 tonne, du haut de ses 250 kg, la Tortue Verte (autrement appelée "Tortue Franche") est la deuxième plus grosse espèce de tortues marines.

    Elle a une espérance de vie de l'ordre de 80 ans et change de régime alimentaire arrivée à l'age adulte. Initialement carnivore, elle se nourrit principalement de poissons, mollusques et crustacés jusqu'à atteindre 15 ans où elle devient végétarienne. 

    Tortue "Verte" ou Tortue "Franche" (Chelonia Mydas)

    Sa couleur change aussi avec le temps, ce qui la rend assez difficile à décrire. En général, sa carapace ovale est de couleur brune avec par endroits des taches jaunes ou noire, et les plaques qui la compose sont lisses et ne se chevauchent pas (contrairement à celles des "Imbriquée").

    Ne vous attendez donc pas à croiser de tortue "verdâtre", le nom de cette espèce provenant de la couleur de sa graisse, teintée du fait de la grande quantité d'herbier qu'elle ingurgite au cours de sa vie.

    Si vous n'avez pas la chance de pouvoir les approcher sur l'eau, l'observation des tortues est fréquente à partir de la côte. De bons yeux, une bonne paire de jumelles, et de la patience sont nécessaires. Une tortue a certes besoin d'air libre pour respirer, mais elle est aussi une excellente apnéiste et est capable de rester jusqu'à 3 heures sous l'eau lorsqu'elle est au repos...

    Tortue "Verte" ou Tortue "Franche" (Chelonia Mydas)

    Tortue "Verte" ou Tortue "Franche" (Chelonia Mydas) 

    Difficile de connaître le nombre exact d'individus qui naviguent à La Réunion même si des prospections en ULM sont organisées pour leur comptage. On sait seulement que la population de Tortue Verte est beaucoup moins importante qu'il y a une soixantaine d'années, et qu'il y a plus de 15 ans que l'on n'a pas observé de ponte ni de trace de tortue sur les plages de notre belle île.

    Les tortues marines ont un nombre important de prédateurs lorsqu'elles ne sont plus en milieu aquatique. Parmi ces prédateurs, on distingue les Hommes, leurs Chiens, leurs Rats, les oiseaux, etc... mais si elles semblent ne plus vouloir venir pondre sur notre littoral, c'est surtout du fait de son urbanisation croissante. Bruits et lumières ne sont pas favorables à la nidification des femelles qui préfèrent s'exécuter au cours de leur migration.

    Tortue "Verte" ou Tortue "Franche" (Chelonia Mydas)

    L'idéal serait de pouvoir aménager et préserver un site de ponte le long de nos côtes, mais si le projet est séduisant et plutôt bien accueillie par la population locale, les axes prioritaires du développement à La Réunion laissent douter de sa faisabilité...
     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  •  

    Aujourd'hui, je vous amène à Kélonia pour établir un premier contact avec les Tortues Marines.

    Il parait qu'ici il y en a dans la mer, mais ce n'est certainement pas en Kangoo que nous allons pouvoir partir à leur rencontre...

    Une tortue marine, pour ceux qui ne le savent pas, ça peut ressembler à ça :

     

    Tortues-Kelonia 0317

     

     

    Mais non je ne vous prends pas pour des "gnoufs", mais pour ma part, je pense que si je voyais un truc pareil se diriger vers moi au cours d'une baignade, j'attrapperai une drôle de frousse en pensant à une Raie Manta (On dit ces bestioles inoffensives pour l'homme, mais faut pas croire tout ce qu'on raconte)...

     

    Tortues-Kelonia 0319

     

    Ou plus simplement un arrêt cardiaque en ne voyant qu'un seul aileron dépasser de l'eau...

    Mais aussi, où sont donc passé ses doigts ??? 

     

     

     

    Tortues-Kelonia 0324

     

    La tortue marine est dotée de 4 puissantes nageoires qui font d'elle une super nageuse, mais elle reste tout de même un reptile. Ses "pattes" ainsi que sa tête n'ont pas la possibilité de rentrer dans sa carapace, ce qui la rend assez vulnérable pour ses prédateurs.

     

    Vous n'avez sans doute pas besoin de vous rendre à la Réunion pour obtenir ce genre d'information, mais si vous êtes un amoureux de la nature, vous ne raterez sans doute pas Kélonia.

     

    Tortues-Kelonia 0390

     

    Vous obtiendrez bien plus de renseignements en vous rendant sur leur site :

    http://www.kelonia.org/

    Mais en gros, Kélonia c'est "l'Observatoire des tortues marines".

    C'est le Centre qui se charge d'observer les tortues, ne vous y trompez pas, mais il vous fait partager ses aventures, et vous ressortez de là avec l'âme d'un bénévole qui sacrifierait à tout jamais sa vie pour la sauvegarde des espèces...

    Hihihi !!! Vous l'avez bien compris, c'est en tous cas l'effet que ça a fait sur moi.

     

    Tortues-Kelonia 0331

     

    Grâce à une bassin transformé en aquarium, il est possible de rester jusqu'à la fermeture devant ce tableau "Géant" à tous les sens du terme...

    On y observe des tortues toutes presque aussi "Géantes" que cette Tortue verte,

     

    Tortues-Kelonia 0345

     

     

     

    Platax

    Mais aussi le balai incessant de cet énorme Platax,

     

    Poisson perroquet bleu

    Un gros poisson Perroquet ?      Bleu,

     

    Tortues-Kelonia 0335

    Et bien d'autres,

     

    dont je ne connais pas les noms...


    Cowabunga

    Il y a même les Tortues Ninja !

     

    mySuperLamePic 64aac33c6ce4a8c976db94cb6274df3b

    Hihihi ! Ce doit être l'effet "Kélonia"...

     

    Plus sérieusement, l'aventure de Kélonia, je trouve ça quand même pas mal. Ce Centre d'Etudes et de Découverte des Tortues Marines a pris la place de ce qui s'appelait "La Ferme Corail" qui elle, élevait des Tortues Vertes à des fins faims commerciales.

    Tortues-Kelonia 0386
    Aujourd'hui, son rôle est entre autre la sensibilisation à l'environnement du tout publics et la recherche sur les Tortues Marines. Aquarium, Interventions en milieu scolaire, Expos, Etude des migrations, Soins, Aménagement de sites de ponte, etc... Une action tendant vers un developpement durable qui me semble bien plus sympathique qu'une usine de gavage pour la production de viande, de graisse, et d'écaille.


                               Tortues-Kelonia 0385Tortues-Kelonia 0388

    C'est donc dans un de ces bassins que nous avons fait la connaissance de Kelö, une jeune Tortue Verte de 2 ans.

     

    Tortues-Kelonia 0366
    Sauvée avec certains de ses frères et soeurs de son nid inondé par la houle sur une plage Réunionnaise, elle prendra le large une fois qu'elle aura repris


    Tortues-Kelonia 0367Tortues-Kelonia 0370
    Bon pied, Bon oeil !  

     

    Merci à tous d'avoir participé à mon petit jeu, et bravo aux nombreux "gagnants" pour avoir trouvé la bonne réponse...

    A bientôt !

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique